Style de vie

Les éléments qui ajoutent de la valeur à votre propriété

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on s’arrête sur quelques critères d’achat typiques des quartiers centraux de Montréal: les conditions de l’environnement urbain qui ajoutent de la valeur à une propriété ou au contraire, peuvent lui nuire.

Les valeurs ajoutées
L’orientation Ouest versus Est d’une propriété est l’un des critères les plus souvent mentionnés par les clients. Pour certains acheteurs, avoir une cour côté soleil est un requis indispensable. Même si il est difficile d’affirmer qu’une propriété prend de la valeur parce qu’elle est orientée vers l’ouest, cette condition semble être de plus en plus demandée par les acheteurs. De ce fait, la côte de popularité d’une habitation non exposée au soleil se verra diminuer.

La proximité avec une station de métro
Spécificité absolue pour certains, la proximité avec une bouche de métro peut également devenir un critère de sélection délicat. Les clients peuvent exiger être proche d’un métro mais trop proche non plus. Il a été estimé que les propriétés situées à moins de 100 mètres d’une entrée de métro perdent de la valeur en raison du bruit et de l’achalandage généré. Au contraire, les habitations réparties sur un périmètre de 400 mètres autour de la station sont idéalement localisées, donc plus dispendieuses.
La même sélection s’applique pour les écoles. Les futurs propriétaires voudront se trouver près de bonnes écoles, mais pas n’importe lesquelles et pas trop près non plus!

Les pistes cyclables et parcs
La facilité d’accès à une piste cyclable et à un parc est un critère décisif et vient ajouter de la valeur à une propriété. Les personnes à la recherche d’une propriété dans les quartiers centraux de Montréal ont un mode de vie très urbain. La propriété de leur choix doit satisfaire ce style de vie.

Facteur négatif
Un élément pouvant paraître anodin mais qui a pourtant toute son importance est la négligence du rangement dans la propriété. Un désordre généralisé ne doit pas être sous-estimé puisque le prix de la propriété peut être négocié, concluant parfois à un prix moindre! Dans ce genre de situations, le rôle du courtier est de montrer aux potentiels acheteurs ce qui est masqué par cette désorganisation, de leur faire voir les côtés positifs de la propriété.
Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Collaboration avec l’influenceur Montréalais d’Instagram: @montrealismes

Grâce à nos débuts sur Instagram (@viacapitaledumontroyal), nous avons découvert le compte @montrealismes de Vincent Brillant. Fascinés par son talent pour capturer la ville sous ses plus beaux éclats, nous l’avons approché pour lui proposer un partenariat et il a dit oui.

Parce que nous sommes persuadés que la beauté de notre chère métropole se caractérise aussi par d’exceptionnels édifices résidentiels d’hier ou d’aujourd’hui, nous avons suggéré à Vincent d’immortaliser la rareté de quelques-unes des plus belles propriétés du Plateau-Mont-Royal.

 

L’époustouflante propriété rue Marie-Anne Est, inscriptions du programme ART, ouvre cette série spéciale.
Rénovée avec goûts par la talentueuse Kim Vincent, spéciale de transformations intérieures, cette maison à étages anciennement dépanneur a trouvé un souffle nouveau.

1270 RUE MARIE-ANNE E.
Le Plateau-Mont-Royal, H2J 2C2
MLS: 27077193
Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

 

Toujours au cœur du Plateau-Mont-Royal, c’est sur la charmante avenue Laval que Vincent Brillant s’est ensuite arrêté.
L’étonnante maison à étages du programme ART combine avec brio vie urbaine et confort de campagne.

4380 AV. LAVAL
Le Plateau-Mont-Royal, H2W 2J8
MLS: 21308879
Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

La prochaine propriété a avoir piqué la curiosité de @montrealismes est située sur la rue St-Christophe. La maison urbaine à étages est passée entre les mains de la firme d’architectes Naturehumaine et le résultat est un pur chef-d’œuvre!

4426 RUE ST-CHRISTOPHE
Le Plateau-Mont-Royal, J2J 2Z1
MLS: 18878480
Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

Crédit photos Vincent Brillant @montrealismes

Si vous ne connaissez pas encore son travail, voici un entretien avec l’homme derrière l’objectif de @montrealismes

Via-Capitale-Montrealismes-photo-immobilier

Depuis quand habites-tu la ville?
En fait j’y habite depuis ma naissance, donc depuis 26 ans et je n’ai aucune intention de la quitter de si tôt! C’est une ville que j’adore énormément, je dirais même viscéralement.

Pourquoi le nom “montrealismes”?
Au départ, lorsqu’Instagram a été inventée et que je me suis créé un compte, je trouvais que ça serait plutôt ordinaire de simplement utiliser mon vrai nom comme pseudonyme. Je me suis donc mis à réfléchir à un pseudonyme un peu plus original, et puisque je savais déjà que ma thématique était principalement axée sur Montréal et les choses qui la caractérisent, j’ai décidé que je devais intégrer le mot “Montréal” à mon nom pour en arriver à quelque chose que les gens retiendraient facilement. Puis, le côté “ismes” de Montréalismes, c’est simplement que pour moi, les photos que je publies sont souvent représentatives de choses typiquement Montréalaises. Ce sont donc mes photos elles-mêmes qui sont des “Montréalismes”! (Un peu comme on dit un “Perronisme” pour les expressions fallacieuses de Jean Perron, l’ancien entraîneur du Canadien). Et puis étant donné que les accents ne sont pas permis dans les pseudonymes sur Instagram, c’est devenu “Montrealismes”.

Parle-nous du processus, du travail derrière chaque photo publiée sur Instagram.
Derrière chaque photo que je publie sur Instagram il y a énormément de travail. Généralement, quand je sors prendre des photos, c’est pendant un après-midi entier. Je visite généralement plusieurs endroits à proximité dans un même secteur, parfois avec quelques amis, et nous prenons habituellement quelques centaines de photos. De toutes ces photos, seulement quelques unes seront retenues comme “candidats” potentiels pour Instagram et je passe ensuite au traitement des images (retouches, redressements, traitement des couleurs, etc). Ce n’est qu’après avoir traité toutes les photos candidates que je sélectionne une deuxième fois lesquelles se retrouveront vraiment sur mon compte, généralement c’est de 2 à 4 photos finales. Le processus entier se déroule sur mon iPhone, ce qui facilite le tout. Prise de photo, sélection, édition, publication sur Instagram ET visionnement. Pour la publication elle-même, c’est très rare que je publie le jour même où la photo a été prise. J’attends généralement quelques jours avant de publier.

Qu’est-ce que tu aimes le plus photographier?
En termes d’objets physique, ce que j’aime le plus photographier est de loin tout ce qui est du domaine du bâtiment. Maisons, entrepôts, boutiques, cafés, édifices, gratte-ciels, usines et vieux complexes industriels abandonnés. J’adore jouer avec l’aspect géométrique des bâtiments, faire des compositions qui reposent sur les formes, les lignes, les points de fuites, la symétrie, etc. Je suis assez habile à ce niveau là.
Ensuite, ce qui dicte mon intérêt à photographier telle ou telle partie du bâtiment est très souvent la lumière. J’adore photographier à l’extérieur et à la lumière naturelle. La façon dont celle-ci tombe sur les “sujets” que je photographie varie beaucoup selon l’heure du jour et le temps de l’année et altère drastiquement l’impression visuelle de la scène photographiée. Les conditions météos que j’apprécie le plus pour sortir faire de la photo sont souvent les extrêmes: tempêtes de neige, levé du soleil, couché du soleil, pluie battante, brouillard, etc. J’ai aussi un très grand intérêt pour la nature, faire des randonnées en montagne et photographier les paysages impressionnants.

Penses-tu que prendre Montréal en photo t’a aidé à la connaître davantage?
Sans l’ombre d’un doute. J’ai toujours été passionné par cette ville. Je “trip” aussi beaucoup sur les documents d’archives, les vieux films documentaires d’époque tournés au Québec et à Montréal, les vieilles photos historiques, etc. Photographier la ville est un gros bonus pour ma passion de la ville et ça amène inévitablement à découvrir des nouveaux endroits, des nouvelles personnes, etc!

Tes plus belles découvertes?
Choisir seulement quelques découvertes que j’ai faites à Montréal en prenant des photos pour Instagram est un défi assez difficile en soit! Mais en regardant mon fil de photos, je dirais que les quatre suivantes ont été particulièrement marquantes.

 

VB-carrière de Quartz abandonnée à Gatineau

Une ancienne carrière de Quartz abandonnée à Gatineau. Super impressionnant en personne!

 

Le quartier Shaughnessy complètement dissimulé au centre-ville de Montréal et super joli! De vieilles maisons colorées comme je les aime.

Le quartier Shaughnessy complètement dissimulé au centre-ville de Montréal et super joli! De vieilles maisons colorées comme je les aime.

 

Un vieux tunnel désaffecté qui passe sous la brasserie Molson de la rue Notre-Dame. J'étais allé y faire un tour en hiver et à ma surprise totale, il y avait ces immenses glaçons et montagnes de givre partout. Un itinérant et son chien y avaient trouvé refuge et a accepté de me servir de “modèle” en silhouette pour ma photo.

Un vieux tunnel désaffecté qui passe sous la brasserie Molson de la rue Notre-Dame. J’étais allé y faire un tour en hiver et à ma surprise totale, il y avait ces immenses glaçons et montagnes de givre partout. Un itinérant et son chien y avaient trouvé refuge et a accepté de me servir de “modèle” en silhouette pour ma photo.

 

Un des meilleurs endroits pour apprécier une vue exceptionnelle de la ville; le toit de l’ancien complexe industriel Silo 5.

Un des meilleurs endroits pour apprécier une vue exceptionnelle de la ville; le toit de l’ancien complexe industriel Silo 5.

 

Merci à Vincent Brillant pour cette exceptionnelle collaboration! Nous continuerons à suivre avec enthousiasme ses promenades dans Montréal.
À tous les “instagrameux”, suivez-nous sur @viacapitaledumontroyal!

Ville versus banlieue, une question de temps et d’argent

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on revient sur la fameuse opposition qui divise les acheteurs: la banlieue versus la ville. Dans l’article Bye-bye banlieue paru dans Les Affaires, le chroniqueur Olivier Schmouker se penche sur une étude américaine annonçant la tendance des jeunes familles à rester en ville. Elle met en évidence les facteurs à l’origine de cette inversion des flux, facteurs qui peuvent être transposés à la métropole Montréalaise.

 

L’étude

Des chercheuses se sont intéressées à 27 métropoles états-uniennes et en on conclu que la génération des milléniaux, à savoir les 18-36 ans, veut rester vivre en milieu urbain. Pourquoi? Leur choix est motivé par le temps, l’argent et le bonheur.

Le temps est un facteur qui revient souvent et à juste titre. Entre 1980 et 2010, le temps passé dans les transports a augmenté d’environ 20% en Amérique du Nord.

La cause financière, étroitement liée aux moments gaspillés dans les transports, est une autre raison incitant la nouvelle génération à acheter en ville. Les pertes d’argent pour se rendre ou rentrer de son lieu de travail aux heures de pointe sont estimées à 121 milliards de dollars américains. Ce montant évalue le temps et l’essence dépensés dans les bouchons automobiles.

Le dernier argument avancé est une combinaison des motifs soutenus précédemment. Il semblerait que le temps perdu à transiter entre son lieu de travail et son domicile occasionne une diminution considérable de la joie de vivre. Témoins de ce mal-être, les enfants des personnes concernées l’ont associé à l’éloignement et au temps passé dans les transports. En résulte quelques années plus tard une volonté ferme de s’établir en ville plutôt qu’en banlieue. 

    

À Montréal

La tendance observée dans cette étude américaine est sensiblement la même chez les jeunes acheteurs de Montréal. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir faire leur vie dans les quartiers centraux de la métropole. D’où la profusion de nouveaux condos dans le centre-ville, répondant finalement à une demande de plus en plus accrue.
Mis à part un quotidien plus économique et moins épuisant, cette tendance immobilière urbaine permettrait une réduction du nombre de voitures. En 2007 aux États-Unis, 73% des américains possédaient une voiture, ils n’étaient plus que 66% en 2011.
Comme quoi, dire au revoir à la banlieue peut avoir du positif, même pour la planète!

 

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Espaces de vie extérieurs d’une propriété: sur quoi miser et à quel budget?

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on s’interroge sur l’importance des cours et des pièces extérieures d’une propriété. Un décor extérieur qui nous tient particulièrement à coeur ne plaît peut-être pas forcément à des potentiels acheteurs. Quel budget est-il alors rentable de dépenser pour sa cour?

Les piscines creusées
Question régulièrement posée aux courtiers, une piscine vaut-elle les frais déboursés?
Les coûts d’une piscine creusée se situent entre 30 000 et 40 000$ mais peuvent aller jusqu’à 100 000$ selon le type d’aménagement désiré. Au moment de la revente, le logiciel Valeri estime à 10 000$ seulement la plus-value d’une propriété de banlieue avec une piscine creusée. Dans les quartiers centraux de Montréal, ce gain en capital est de 13 000$ en raison de la rareté de ce type de propriété. En revanche, si l’installation d’une piscine a pour but principal d’augmenter votre qualité de vie et que vous en faites usage au cours des 20 prochaines années, alors l’investissement est profitable!

Les faux-pas à éviter
Une superbe piscine intérieure dans une maison rénovée avec goût à Saint-Bruno ne s’est pas vendue malgré le luxe et la qualité de vie hors du commun qu’elle proposait. Les propriétaires ont alors décidés d’enterrer la piscine et de faire des chambres à la place. Cette propriété ne s’est tout simplement pas vendue avec sa piscine intérieure car elle ne correspondait pas aux attentes des acheteurs et était loin des standards immobiliers du quartier. Avant de mettre de l’argent dans un projet d’envergure, il est donc important de s’interroger sur la valeur des propriétés qui vous entourent. Penser toujours qu’un acheteur va vouloir payer le prix du marché mais ne voudra pas rembourser la totalité du montant des travaux!

Les piscines naturelles
Très agréables à regarder, les piscines naturelles ajoutent calme et sérénité à l’environnement de vie d’une propriété. Son filtrage naturel fait par les plantes permet un fonctionnement écologique et tout comme les piscines creusées, les dépenses varient entre 30 000 et 100 000$. Le risque avec ce type de piscines est de proposer un cadre de vie qui ne conviendra pas forcément à celui des futurs acquéreurs. Vous fermez ainsi des portes à d’éventuels acheteurs et compliquez le processus de remboursement des frais versés.

Les piscines hors-terre et les spas
Beaucoup moins chères que les deux piscines précédentes, ils faut compter entre 900 et 6 000$ pour une piscine hors-terre, jusqu’à 25 000$ pour un spa. Mais ces types d’installations divisent aussi les gens. Il y a donc des risques là encore de perdre des potentiels acheteurs pour qui le concept ne rejoint pas leurs intérêts.

Les balcons
En revanche, si il y a bien un espace extérieur qui mérite toute votre attention, c’est sur le balcon. Entretenir et améliorer son balcon, c’est une valeur sûre et peu coûteuse qui jouera en faveur de l’ensemble de la propriété. Quelle que soit la taille de votre balcon, il est tout à votre avantage d’y consacrer un budget pour recréer à votre manière un petit oasis de tranquillité même en ville! La boutique Le Balconier dispose d’ailleurs d’un choix diversifié de mobiliers pratiques conçus pour aménager même les plus petits espaces.
Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Une belle histoire, que celle des génies!

VC-Les GéniesAu départ, c’est l’œuvre d’une femme, Catherine Feuillarade, qui a fondé cette agence de services pour simplifier et améliorer la qualité de vie des gens, désirant venir en aide aux familles et aux personnes âgées.

Ce qu’elle a de spécial cette entreprise? Elle offre une panoplie de services hyper utiles dans notre quotidien, simplement en passant un coup de téléphone!

Des exemples?

Vous avez besoin d’un tuteur de mandarin, de maths ou de chimie pour un de vos enfants de niveau primaire, CEGEP ou universitaire?
Votre vieille mère est à la maison et elle s’ennuie? Pourquoi ne pas lui offrir une heure de zoothérapie?

Vous aimeriez que votre lavage et le repassage soient fait comme par magie?

Durant une semaine de travail très occupée, vous rêvez que l’on vous prépare 4 repas d’avance pour votre petite famille? Faire les courses?

Vous avez besoin d’un homme-à-tout-faire pour poser un store?

Vous désirez impressionner vos amis? Suivez un cours privé chez vous, avec un barman professionnel, pour préparer des cocktails!

Vous cherchez désespérément une gardienne à la dernière minute? Les génies sauront trouver cette personne dans leur réseau, c’est garanti.

Catherine Feuillarade est rigoureuse : « Les 200 intervenants qui sont les personnes-ressources des Génies, sont triés sur le volet par l’équipe. Toutes les personnes choisies ont été référées par des personnes de confiance. Nous les avons toutes rencontrées individuellement pour valider leur candidature, vérifier leurs compétences et références et bien comprendre leurs valeurs et leurs motivations. Nous suivons régulièrement leur travail et sommes à l’écoute de nos clients pour tout commentaire. »

Et les prix sont abordables :

Un chef à domicile pendant 4 heures qui prépare 4 repas pour 4 personnes, à partir de 32$ de l’heure.

Ménage et repassage : À partir de 20$ de l’heure.

Bref, une ressource de confiance et à la portée de tous.

Ils desservent une large clientèle et se déplacent dans Montréal.

Installée dans Le Plateau il y a quelques mois à peine, dans un beau local ensoleillé, coin Roy et Mentana, l’entreprise qui existe depuis plusieurs années a été ravie de constater l’accueil chaleureux des résidents, qui s’arrêtent et découvrent avec joie les services dont ils peuvent profiter tout près.

Une belle réussite que celle des Génies. L’équipe s’est agrandie il y a 2 ans, lorsque France Brat, débarque de Paris pour s’installer à Montréal. Mère de 3 enfants, se casse la jambe et contacte Catherine afin d’obtenir de l’aide à la maison. Dès le lendemain, une personne arrivait à la maison pour aider France dans les tâches quotidiennes. C’est ce qui a unit le destin des deux femmes, France, convaincue de la valeur de ce service commence à travailler avec Catherine. C’est la période d’expansion de l’entreprise. Puis se joignent Aïcha Seghiri et Emilie Dumas. D’ailleurs, lors de mon passage Aïcha était absente, elle « testait » un nouvel homme de ménage.

Ce qui émane de ces femmes : rigueur, efficacité, chaleur et la satisfaction de contribuer au bien-être de leurs clients.

Les Génies : On serait fou de s’en passer!

Les Génies-locaux

Chronique immobilière: Visite libre de trésors de l’immobilier

VC-Via-Capitale-Chronique immobiliere-oct14-2015

Cette semaine, on parle d’une activité intéressante, la visite libre de onze maisons d’exception le dimanche 18 octobre. Ces perles de l’immobilier québécois se distinguent par le travail de professionnels auxquels elles ont été soumises. Refaites, redésignées ou rénovées, elles sont passées entre les mains d’architectes et de designers pour les rendre extraordinaires.

Le projet ART par Via Capitale

Cette gigantesque visite libre s’inscrit dans le projet ART (Authentique, Respectable et Technologique) par Via Capitale. L’activité propose un tour d’horizon de quelques-unes des propriétés les plus originales de Montréal, en faisant également un arrêt par Saint-Antoine-sur-Richelieu, en Montérégie. À Montréal, des maisons, copropriétés, penthouse, condominiums ou lofts seront accessibles dans des quartiers tels que Hochelaga-Maisonneuve, le Vieux-Montréal, le Quartier Latin, le Plateau Mont-Royal ou encore la Petite Italie. Bien qu’unique en leur genre, chacune des propriétés a été rénovée ou construite dans un souci écoresponsable en mettant l’emphase sur l’écoénergie. Panneaux solaires ou système de récupération des eaux grises, les propriétés sont caractérisées par des composantes technologiques et des matériaux haut de gamme, utilisés avec beaucoup de goût.

Architectes, designers, propriétaires et courtiers

Sur place seront présents les architectes, les designers, les propriétaires des demeures et les courtiers pour répondre aux questions et fournir des informations pertinentes.

Cette visite s’adresse à ceux qui se cherchent une maison rénovée et écologiquement responsable, à ceux à la recherche d’idées de rénovation ou tout simplement aux amateurs de belles maisons.

La liste des perles à visiter le dimanche 18 octobre de 14 h à 16 h est disponible sur le blogue de Via Capitale du Mont-Royal ou sur la page Facebook.

 

Écoutez la chronique immobilière ici

Art par Via Capitale du Mont-Royal : rencontrez architectes, designers et propriétaires

VC-Evenement Facebok (1)

Les courtiers de Via Capitale du Mont-Royal  vous ouvrent les portes de leurs maisons exceptionnelles. Dimanche 18 octobre, venez rencontrer architectes, designers et propriétaires.


Condo Vieux MontréalN° 28363352

303 Rue St Sulpice (#501)
Ville-Marie (Montréal), Montréal H2Y 3W2

FRANÇOIS BARON Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 771-2999
En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-28363352/


appartement hutchinsonN° 13196452

5820 RUE HUTCHISON(#4)
Outremont (Montréal), Montréal H2V 4C1

PIERRE NOËL Courtier immobilier agréé DA
Équipe Pierre Noël Inc.
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 962-1240

et

DANY DUPONT
Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 808-3267

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-13196452/


N° 26560879

1037 RUE ST-DENIS(#301)
Ville-Marie (Montréal), Montréal
H2X 3H9

JOCELYN VAILLANT Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 703-4051

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-26560879/


N° 16140875

7050 RUE ST-URBAIN
Rosemont/La Petite-Patrie (Montréal), Montréal H2S 3H5

JEAN-PATRICE BOURGUET Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 378-2626

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-16140875/


VC-8178 AV. CASGRAINN° 9183123

8178-82 AV. CASGRAIN
Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension (Montréal), Montréal H2P 2K5

ANICK PAQUET  Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-9183123/
http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-12996335/


N° 25543832

1270 RUE MARIE-ANNE E.
Le Plateau-Mont-Royal (Montréal), Montréal H2J 2C2

SAMIA OUERTANI Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 572-1213

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-maison-a-etages-25543832/


N° 23800357

4647 AV. COLONIALE(#303)
Le Plateau-Mont-Royal (Montréal), Montréal H2T 1W1

SAMIA OUERTANI Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 572-1213

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-23800357/


N° 18037147

6650 RUE CLARK
Rosemont/La Petite-Patrie (Montréal), Montréal H2S 3E7

SAMIA OUERTANI Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 572-1213

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-18037147/


N° 23857031

1458 CH. DU RIVAGE
Saint-Antoine-sur-Richelieu, Montérégie J0L 1R0

PATRICE DANSEREAU Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 999-9495

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/monteregie-maison-a-etages-23857031


N° 21468969

4270-76 RUE ADAM
Mercier/Hochelaga-Maisonneuve (Montréal), Montréal H1V 1T3

PIERRE VIENS Courtier immobilier
Via Capitale du Mont-Royal

Bureau: 514 597-2121
Cellulaire: 514 886-6270

En découvrir plus : http://www.viacapitalevendu.com/montreal-appartement-condo-21468969/

Les fleurs c’est pour Rosemont – 40 ans plus tard.

L’an dernier sur notre blogue, nous vous avions parlé de ce film de l’ONF, « Les fleurs, c’est pour Rosemont ».Il y a 40 ans, 5 étudiants en architecture s’investissaient dans un projet et revitalisaient la rue Demers.

Cette année,les architectes de La Shed,réinventent une maison de la rue Demers.

La rue Demers est une jolie petite rue enclavée par la rue Henri-Julien et Hotel de Ville, juste au nord de la rue Villeneuve et au sud de Saint-Joseph.Bien des gens ne connaissent pas cette rue,à l’abri de l’animation sur Le Plateau.
Pourtant, elle inspire des idées créatrices, depuis 40 ans!

Pour les amoureux du Plateau, voici donc de quoi savourer l’évolution d’un quartier.

Rue demers il y 40 ans

Les fleurs c’est pour Rosemont par Jacques Giraldeau, Office national du film du Canada

Rue Demers actuelle: à l’émission Visite libre

Veuillez noter que pour des raisons de droits d’auteurs, seul un extrait est disponible, vous pouvez retrouver l’intégralité de la vidéo en cliquant sur le bouton ci-dessous 

Voir le vidéo

 (Disponible jusqu’au 20 Février 2014)
Pour nous contacter viacapitaledumontroyal(a)gmail.com