Génération Y: comment RAP et REER vous permettent d’accéder à une propriété?

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on revient sur un sondage de la banque Toronto-Dominion concernant l’accession à la propriété de la génération Y. Combinez à cette analyse le dossier de La Presse sur le poids de cette tranche d’âge dans le Grand Montréal, et vous avez une petite idée de l’orientation du marché de l’immobilier à Montréal!

Le poids de la génération Y dans le Grand Montréal

Selon l’étude d’Optima Marketing, parmi les 1.2 millions de jeunes Y qui vont vouloir acquérir d’ici 2021 des propriétés, la moitié d’entre eux souhaitent habiter dans les quartiers centraux de l’île de Montréal.
Il s’agit d’un véritable changement dans le secteur de l’immobilier puisqu’il y a quelques années, le mouvement massif des jeunes se dirigeait plutôt vers les banlieues. Cette constatation confirme l’idée d’un nouveau centre-ville de Montréal, en surconstruction pour répondre à la demande de plus en plus accrue d’investissements immobiliers dans le Grand Montréal.

Les jeunes savent-ils comment accéder rapidement et économiquement à une propriété?

Le sondage réalisé par la banque Toronto-Dominion auprès des jeunes de la génération Y porte à croire que non! En effet, 55% de ces derniers ignorent qu’il existe un système économique et rapide permettant d’acheter une propriété: le programme RAP (Régime d’Accession à la Propriété).

Mis au point par le gouvernement fédéral il y a 25 ans, le RAP, bien que fort utile, est donc encore méconnu.
Si vous cotisez au REER, le RAP permet de retirer jusqu’à 25 000$ et de s’en servir comme mise de fonds pour accéder à une propriété, et ce sans devoir payer l’impôt sur les montants économisés. Le total utilisé pour la mise de fonds devra ensuite être remboursé à raison de 1 000$ par année. Il s’agit là d’un moyen facile de faire une économie forcée, profitable et instantanée, car elle sert à investir dans une future propriété!

Le système prêt-RAP est une autre fonction pratique du RAP. Encore plus rapide que le RAP standard, il consiste à emprunter un certain montant à la banque et le mettre de côté dans un compte pour une durée de 90 jours. Grâce à cette somme, vous allez bénéficier d’un retour d’impôt que vous utiliserez alors comme mise de fonds. Comme pour le RAP régulier, le prêt demandé auprès de la banque doit être restitué à raison de 1 000$ par an.

Ces deux systèmes de RAP peuvent être combinés, mais avant de s’engager dans transactions immobilières, il est préférable de jeter un oeil à vos avis de cotisation, de consulter votre banque, un courtier hypothécaire ou immobilier qui sauront guider votre démarche.


Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur notre page Facebook!