L’évolution du métier de courtier immobilier

Cette semaine à l’émission Les Oranges Pressées sur CIBL, on parle de la profession de courtier immobilier. Le métier a beaucoup changé depuis ses dernières années, les lois se sont resserrées et les examens sont plus stricts. 

Devenir courtier immobilier: une formation continue

Contrairement à ce que de beaucoup pensent, devenir courtier immobilier n’est pas facile! Depuis que la révision de la formation des courtiers, son accession est en effet plus compliquée. Le futur courtier devra suivre entre 390 et 570 heures de formation alternant théorie et pratique. Il s’agit d’une formation continue et obligatoire d’équivalence collégiale traitant des principes fondamentaux de la profession. Sur une durée de 2 ans, l’étudiant courtier devra comptabiliser un total de 18 unités de cours. Il est possible de suivre ce cours en classe, par correspondance ou en classe virtuelle sur internet.

À l’issue de sa formation, le courtier en devenir passe un examen. Avant, l’épreuve était sous forme de choix multiples, mais depuis 4 ans, elle comprend une partie rédaction exigeant un minimum de connaissances du français. Ainsi, la formation est conçue pour que le courtier soit apte à analyser et interpréter tous les documents qu’il reçoit.

 

L’encadrement par l’agence

Parmi les révisions autour de la formation des courtiers immobiliers, figure une obligation d’encadrement rigoureux par l’agence immobilière. Dès leur arrivée et pendant une période d’au moins 3 ans, les courtiers débutants doivent faire vérifier par un membre de l’agence chaque promesse d’achat avant de la présenter. Cette nouvelle procédure permet d’augmenter la qualité de l’agence et les compétences des courtiers. Par ailleurs, à ses débuts, un courtier est restreint aux propriétés résidentielles et ne peut pas encore travailler avec des édifices commerciaux. Il lui faudrait pour cela suivre un autre cours spécialisé dans cette catégorie de propriétés.

 

Bien que cette réforme d’apprentissage soit la bienvenue dans l’agence, elle n’enlève rien aux talents et aux compétences des anciens courtiers, ceux ayant suivi leur formation ultérieurement. Certes, la théorie et la formation sont indispensables, mais il faut garder en tête que, comme dans toutes professions, l’expertise se forge avec l’expérience!

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!