Gwénaël Burban

Gwénaël Burban

Courtier immobilier résidentiel

Je suis originaire d’un petit village de Bretagne aux côtés des Korrigans, des Elfes et des légendes. Après avoir fait 4 ans d’étude en restauration à Saint-Nazaire, j’ai travaillé pendant 25 ans dans la restauration dans diverses régions françaises. Je suis passé par presque tous les postes : maître d’hôtel, barman, serveur, directeur restaurant et finalement, cuisinier. Pendant la majorité de ces années, je travaillais pendant 8 mois consécutif en région touristique, puis je partais 4 mois en voyage avec mon sac-à-dos. J’ai pratiquement exploré tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, sauf la Côte-d’Ivoire. Après ces belles expériences, j’ai eu mon propre restaurant pendant 5 ans, qui s’appelait La Halle aux Pains et qui servait principalement des repas du midi.

Ma plus belle expérience a été d’avoir géré un hôtel au Sénégal, composé de 32 employés. Cette expérience m’a permis d’en apprendre beaucoup sur les rapports entre humains et de faire des rencontres très enrichissantes. C’est d’ailleurs par amour pour les contacts humains que j’ai choisi le métier de courtier immobilier. C’est un métier sans routine où nous sommes les thérapeutes et confidents de nos clients et J’ADORE ÇA ! Pour moi, les qualités indispensables à un bon courtier passent par l’écoute, l’honnêteté et la persévérance.

J’ai décidé de venir m’installer à Montréal à l’âge de 36 ans en 2012, pour son multiculturalisme et par amour pour les Québécois. J’étais venu au départ pour aider un ami à ouvrir son restaurant avant d’aller travailler pour des traiteurs. Je travaille dorénavant pour Bernard et Fils Traiteur à temps partiel tout en me dévouant à ma nouvelle carrière: courtier immobilier.

Il y a beaucoup de beaux endroits à Montréal, mais mes endroits préférés restent le quartier du Plateau Mont-Royal pour son côté « BOBOCOOL » et amical, le village pour son côté festif et son restaurant O’THYM ainsi que Griffintown avec sa belle promenade au bord du canal et son village éphémère. La fin de semaine, j’apprécie les balades à vélo au bord du canal Lachine ou encore les balades en nature. Il est rafraichissant par moment de faire des sorties entre amis, sans toutefois oublier le travail !