Coup de pouce pour la réno verte

EcoRenov : Aides financières pour la rénovation verte au QuébecMontage Paola Duchaine, Écohabitation La nouvelle est tombée hier, 7 octobre 2013 : le gouvernement du Québec a décidé de soutenir davantage ceux de ses citoyens qui veulent économiser l’énergie au niveau résidentiel. Après le nouveau Code de construction, après Novoclimat 2.0, c’est un pas de plus en faveur de la construction et de la rénovation vertes. Le programme Rénoclimat est également bonifié. Le Québec a rattrapé son retard en matière d’habitation écologique. Nous saluons ce texte auquel nous ne nous attendions pas. Voici nos commentaires ci-dessous. Le programme Rénovation Écohabitation peut vous aider à profiter pleinement du crédit d’impôt ÉcoRénov en guidant vos travaux! Le crédit d’impôt provincipal ÉcoRénov, géré par Revenu Québec, et le programme Rénovation Écohabitation, géré par Écohabitation, sont deux initiatives distinctes et indépendantes l’une de l’autre. Cependant, plusieurs des travaux écologiques admissibles et reconnus par ÉcoRénov font partie des gestes et bonnes pratiques écologiques proposés par notre programme Rénovation Écohabitation . Que vous planifiez des rénovations de votre système de chauffage, de vos revêtements extérieurs, de vos fondations, on encore des travaux d’isolation, découvrez ici la liste, par pièce, des gestes de notre programme Rénovation Écohabitation qui s’appliquent aux travaux reconnus par ÉcoRénov. Le crédit d’impôt ÉcoRénov est un programme provincial indépendant, géré par Revenu Québec, et n’est pas affilié à l’organisme Écohabitation. À partir de maintenant et jusqu’au 31 octobre 2014, un certain type de travaux de rénovation (permettant une meilleure efficacité énergétique et un impact moindre de l’habitation sur l’environnement) seront remboursés à hauteur de 20%, pour une dépense totale minimale de 2500$ et maximale de 52 500 $. La liste très détaillée des travaux est à lire ici. On y trouve des précisions concernant l’isolation, l’étanchéisation, les portes et fenêtres, les systèmes de chauffage, de climatisation, de chauffe-eau, de ventilation, et la conservation et qualité de l’eau. Voici les commentaires de Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation, et de Benjamin Zizi, conseiller technique en bâtiments durables à Évaluations Écohabitation. © Céline Lecomte pour Écohabitation *Les valeurs isolantes. Emmanuel Cosgrove : ” Que les vieilles maisons répondent plus ou moins au Code pour les maisons neuves est une bonne idée. ” Benjamin Zizi : ” Les exigences pour les combles et les murs de fondation sont les mêmes que pour le nouveau Code de construction, ce qui est excellent s’agissant ici de rénovation. Pour les murs, l’exigence est moindre, ce qui est logique eu égard au fait qu’il y a déjà de l’isolation dans le mur initial, et à la difficulté de ré-isoler dans le cadre d’une rénovation. Lors de votre rénovation, n’oubliez pas le pare-air avant de poser l’isolant. L’étanchéité à l’air permet des économies d’énergie qui peuvent être aussi importantes que l’isolation. ” *Étanchéisation à l’eau des fondations. Emmanuel Cosgrove : ” C’est excellent. Cette exigence rejoint notre programme Rénovation Écohabitation. C’est une des seules mesures qui peuvent améliorer la durabilité physique des vieilles maisons. Cela permet d’éviter les inondations qui causent tant de pertes et envoient des matériaux moisis à l’enfouissement. ” ÉcoRenov : quelques erreurs ” Il ne fallait pas rendre admissible les isolants qui sont seulement “sans urée formaldéhyde”, regrette Emmanuel Cosgrove : la plupart le sont désormais!

Embedly Powered