Nathalie Morin courtière agence immobilière Via Capitale du Mont-Royal

Nathalie Morin

Real Estate Broker

J’ai grandi à la campagne sur la Rive-Sud de Québec avant de venir habiter à Montréal à 20 ans pour débuter des études à l’Université de Montréal. J’ai complété une majeure en études cinématographiques et ensuite j’ai fait une année de spécialisation en conception sonore par ordinateur. En terminant mes études, je suis allée frapper à la porte de l’ONF (Office Nationale du Film du Canada) plusieurs fois pour enfin décrocher mon premier contrat comme preneure de son sur les plateaux de tournage. J’ai par la suite occupé tous les postes possibles au département sonore  avant de me spécialiser dans l’enregistrement des bruitages. Je faisais donc de la création sonore avec un artiste bruiteur et j’adorais ça. On avait le plus beau studio en ville pour l’enregistrement de musique et bruitages. Après plusieurs années, je me suis fait recruter par la multinationale Technicolor, où j’ai travaillé pendant 9 ans.

En 2007, j’ai décidé de réorienter ma carrière vers l’immobilier parce que Technicolor annonçait de gros changements en éliminant mon département et m’offrait de rester au sein de la compagnie sauf que je devenais sur-qualifiée pour le poste qu’on m’offrait et le côté créatif que j’aimais tant dans mon poste allait disparaître dans le nouveau poste. J’ai donc décidé de retourner aux études à temps plein les soirs et les fin de semaines tout en étant chez Technicolor à plein temps pour compléter mon cours en immobilier. C’était comme un retour à mes amours, je me sentais à la bonne place. Je viens d’une famille d’entrepreneurs en construction et j’ai passé toute ma jeunesse sur le terrain avec mon père, à construire des immeubles résidentiels et commerciaux, j’avais même mes cartes d’apprentie-menuisière. Les dimanches, mon père me demandait d’aller faire les visites libres de ses bungalows. J’ai commencé à faire des visites avec des clients dès l’âge de 16 ans. J’ai toujours eu une passion pour les maisons et la rénovation. J’ai d’ailleurs fait mon premier achat à l’âge de 21 ans, où j’ai tout rénové avec mon père. Ma connaissance avancée des maisons m’a beaucoup servie pour mon arrivée dans cette nouvelle carrière et naturellement j’aime conseiller mes clients. Pour moi, un bon courtier doit miser sur le professionnalisme, l’intégrité et la transparence.

En dehors de mon métier, j’aime tout ce qui est en rapport avec l’eau : nager, naviguer, m’amuser dans l’eau. J’adore voyager et je ne vous cacherez pas que j’adore le cinéma et la musique.  Montréal est une ville où il fait bon vivre , multi-culturelle et ouverte sur le monde. Sa grande diversité la rend cosmopolite et la cuisine de plusieurs pays est présente partout sur l’île.

Une de mes plus belles transactions est survenue cette année avec des clients qui voulait vendre il y a 4 ans. Dû à des problèmes de santé, ils ont dû retarder la vente. Ces clients étaient comme mes parents et je les ai pris sous mon aile. La transaction s’est passée au-delà de leur espérance : nous avons réussi à permettre à ce couple d’offrir un héritage formidable à leurs enfants. C’est ça la plus belle partie de mon emploi : le lien de confiance qui s’installe et demeure avec le temps. Pour ma part, si je dis que je vais le faire, je le fais. Je suis toujours égale à moi-même et j’espère ne jamais changer. Je crois d’ailleurs que c’est pour cette raison que toutes mes transactions ont été menées à terme et que tous mes clients me réfèrent à leur famille ou amis.