André Labrosse

Courtier immobilier

Après avoir grandi et vécu toute ma vie à Montréal, on peut dire que je suis un vrai montréalais qui roule ses « R ». Je me rappellerai toujours de la maison où je suis né dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, dans le 2eétage de la rue Ontario. Le bruit des tramways se faisait entendre sur toute la rue et il y avait des poignées pour ouvrir les wagons.

J’ai toujours eu un intérêt pour les arts et la culture. J’ai commencé ma vie professionnelle adulte en étant comédien pour une troupe de théâtre. Au départ, on avait transformé une grange en salle de spectacle où les 12 membres de la troupe y vivaient pratiquement. Au total, j’ai pratiqué ce métier pendant 10 ans soit 5 ans avec deux troupes différentes. De façon plus professionnelle, j’ai fait une centaine de représentation par année, ce qui m’a mené à faire près de 500 représentations en 5 ans. Ensuite, j’ai travaillé comme producteur vidéo pour ma propre compagnie de production vidéo et j’ai été parmi les premières personnes à faire de l’infographie et du 3D au Québec.

En 1995, j’ai décidé de me lancer dans le domaine de l’immobilier. Pour certaine personne, ça peut sembler comme un gros changement de carrière, mais pour moi, c’était une belle continuité. Étant un passionné de la culture, je suis également intéressé par l’architecture des maisons et j’aime la liberté que procure le travail à son propre compte. Je considère qu’ainsi, on est responsable de notre propre réussite et inversement, si on ne réussit pas, ce n’est pas de la faute à personne. C’est un métier qui peut être difficile par moment. Par exemple, je n’ai pas fait un seul sou les six premiers mois que j’ai commencé, mais après, ça a débouché et c’est devenu très valorisant. Pour moi, la qualité la plus importante qu’un courtier doit avoir est la passion. Si on ne travaille pas par passion et qu’on n’y croit pas, on ne peut pas réussir. Un courtier se doit également d’être honnête, disponible et bien sûr, très transparent.

Depuis 2013, je travaille en collaboration avec ma fille unique, Evelyne. Ma nouvelle occupation de la fin de semaine est de m’occuper de mes deux magnifiques petites-filles, Frédérique et Romy.

Dans la belle ville de Montréal, je dirais que mes deux restaurants préférés sont le Quartier Général et le Luciano. Sinon, j’aime particulièrement les activités culturelles que la ville offre. Autrefois, on était capable de suivre tous les festivals qui étaient organisés, que ce soit en danse,  théâtre ou cinéma. Maintenant, il nous faudrait 5 vies pour être en mesure d’assister à tous les festivals qui nous sont offerts !