Michel Groleau

Courtier immobilier

Je suis né à Montréal, mais j’ai passé toute mon enfance et adolescence sur la rive-sud de Montréal. En 1982, je suis venu m’installer à Montréal dans le quartier Pointe St-Charles (sud-ouest). J’y ai habité pendant 9 ans et j’ai ensuite installé mes pénates dans Hochelaga (HOMA) puis dans Rosemont et depuis quelques mois, je suis retourné sur la rive-sud à St-Lambert. En général, à moins d’avoir décidé d’immigrer dans un autre pays ou très loin de chez soi, on retourne toujours un peu là d’où on vient. Lorsque je me suis installé à Montréal, j’étais plus jeune et j’avais besoin de ressentir l’énergie débordante de la grande ville. Montréal est une ville qui foisonne de festivals et d’activités. On s’y sent bien, en sécurité et on peut être soi-même sans se sentir juger. Dans mes temps libre, je fais énormément d’activité culturelle, que ce soit théâtre, cinéma, musique ou visites de musée.

Au sortir de mes études en littérature et histoire de l’art, mon premier job en était un de secrétariat dans une firme d’ingénieurs conseils au centre-ville. Puis, j’ai pris un emploi pour une compagnie américaine établie sur le Plateau Mont-Royal qui s’appelait Carter’s Ink, j’étais au bureau des commandes pour l’ensemble du Canada. Après quelques années, un ami a démarré une compagnie de fabrication de meubles et je suis devenu agent manufacturier pour lui et en même temps, je travaillais à temps partiel chez Château d’Aujourd’hui. Suite à ces deux emplois, j’ai vendu ma maison à Candiac et avec les profits j’ai décidé avec mon conjoint de l’époque d’ouvrir une galerie d’art contemporain. L’aventure a duré 7 ans suite à quoi je suis devenu directeur d’un centre d’exposition en art contemporain à St-Hyacinthe. J’y suis demeuré 13 ans et c’est suite à cet emploi que je me suis demandé ce que je pourrais faire pour les prochains 15-20 ans de ma vie active. Comme j’avais rénové 2 Triplex et que j’avais un background important en design je me suis dit que de m’impliquer dans le domaine de la vente d’immeubles résidentiels pourrait être intéressant pour moi. Disponibilité, empathie et écoute sont selon moi les 3 qualités essentielles d’un courtier le tout appuyé d’un bon sens de la négociation.

J’ai obtenu mon permis de courtier immobilier en 2002 et je me suis joint dès le départ à l’équipe de Via Capitale du Mont-Royal. Je m’y suis senti tout de suite à ma place. J’ai beaucoup apprécié accompagner mes clients dans leur aventure pour devenir propriétaire ou encore pour vendre leur résidence afin d’en acquérir une nouvelle qui réponde mieux aux nouvelles exigences de leur vie.. Un déménagement est toujours un moment stressant de notre vie, il faut donc se rendre disponible et accorder une oreille attentive aux personnes que nous tentons d’aider dans le choix d’un nouveau lieu de vie.