Miguel Diaz

Miguel Diaz

Courtier immobilier

Je suis né sur la Rive-Sud de Montréal, d’une mère québécoise et d’un père mexicain. Je suis venu m’installer à Montréal par la suite étant donné que ça bouge plus et c’était une suite logique pour moi. Après avoir étudié en commercialisation de la mode au Collège Lasalle puis en administration à l’université, j’ai travaillé un peu en marketing et j’ai travaillé pendant longtemps dans la restauration. C’est ma femme, Audrey, qui m’a donné envie de faire mon cours de courtier immobilier, en changeant la vision que j’avais du domaine. Ainsi, en 2010, par besoin de changements et par envie d’être mon propre patron, j’ai entrepris mon cours de courtier. J’aime particulièrement le côté polyvalent du métier, soit en nous obligeant à toucher à tout et il n’y a aucune barrière décisionnelle.

Mise à part mon métier, je me tiens occupé avec diverses activités sportives tel que le marathon de Montréal et je viens de compléter ma formation de pompier.

Je trouve que Montréal est comme un petit village, parce que tous les quartiers sont rapprochés. J’aime la mixité des gens et le fait qu’il y ait un million de choses à faire. En tant que courtier, il y a une effervescence et ça bouge énormément. De plus, la belle architecture âgée peut parfois apporter un défi supplémentaire.

Deux

Pour nous, la priorité est la famille. Notre bonheur est de passer du temps avec les enfants et de créer un peu de magie. On s’occupe d’un jardin communautaire, on va à la Baie Saint-Paul à chaque année et on assiste à divers festivals et shows de musique.

Dans l’Équipe, Audrey a plus le côté maternelle en apaisant les clients et en faisant preuve de beaucoup d’empathie. On considère qu’il est indispensable de se mettre à la place de nos clients afin de mieux les comprendre. Miguel occupe le côté plus réactif de l’équipe avec sa bonne connaissance du marché et des bâtiments. On est très disponibles et impliqués. Ce qu’on aime le plus est de faire partie des plus grandes décisions et des tournants de vie de notre clientèle. On vient justement d’acheter une nouvelle propriété et de repasser par cette étape nous permet de comprendre encore mieux ce que nos clients vivent et ressentent.

On ne mise pas sur la prospection, mais plutôt sur le référencement. En donnant un bon service à nos clients, on compte sur le fait qu’ils vont nous référer ou nous re-contacter et c’est ainsi qu’on réussit à bâtir une clientèle fidèle.