Vente d’une propriété, la solution 2.0 de nos courtiers

Vous connaissiez déjà le côté humain, très à l’écoute et le côté professionnel, expert dans son domaine, du courtier immobilier. Découvrez maintenant le côté créatif et high tech de deux d’entre eux! Romain Lecomte et Benoît Maunie, alias les deux agents dans la ville, nous parlent du pourquoi et du comment de la vidéo immobilière. 

Après la découverte de la demeure Brébeuf, le duo a opté pour une vidéo afin de dévoiler tout le charme de la propriété. Une courte capsule a ainsi été réalisée avec l’aide précieuse de Arrive en ville – film et de Nazbrok Jaynaz pour le son.
Romain

Pourquoi  produire une vidéo pour la propriété Brébeuf ? Pour quel genre de propriété adoptez-vous ce medium ?

 

 

Nos motivations :

1- Apporter une image haut de gamme à la propriété avec des intervenants vidéos musicaux spécialistes, professionnels et créatifs.

2- Faire suivre le teaser à des acheteurs potentiels à l’extérieur de Montréal (à l’international, Europe…)

3- Mettre en valeur le travail du contracteur ou architecte d’une manière différente qu’avec un simple reportage photo de qualité.

4- Donner envie à d’autres propriétaires de maison de nous confier leur maison en vente. Chaque maison a son propre univers, sa propre histoire et mérite un univers visuel et sonore qui lui correspondent.
L’achat d’une maison est émotif et fait appel à tous les sens. Il est donc important de mettre en exergue l’ouïe, la vue…

5- Laisser un souvenir aux propriétaires et aux acheteurs. Nous sommes aujourd’hui dans un univers tourné vers l’image.

 

Actuellement au Québec, il y a 106 408 propriétés à vendre ou à louer. En tant que courtiers immobiliers, notre mission est d’assurer la visibilité de nos clients parmi ses nombreuses inscriptions, de les différencier des autres. Selon Immobilier 2.0, 5 fois plus de clics sont générés avec une annonce vidéo qu’avec une annonce photos. Une annonce vidéo offre 53 fois plus de chances d’être vues en première page de Google!

Ces chiffres sont tout à fait concevables si on considère le pouvoir de la vidéo, capable de transmettre un message, une ambiance. Nous choisissons donc des propriétés uniques, qui nous ont d’emblée frappé par le style de vie qu’elles véhiculent. L’adresse rue de Brébeuf offre par exemple un espace remarquable, pour une localisation telle que Le Plateau, qu’il est difficile de jauger sur une simple photo. Les matériaux d’une grande qualité qui en font sa rareté sont aussi plus aisément perceptibles grâce à des plans rapprochés. Avec une vidéo, on propose aux acheteurs un avant-goût de leur futur chez-soi, quelques minutes pour qu’ils s’imaginent y vivre.


Lors de la visite d’une maison, qu’est-ce que recherche le futur acheteur et que vous souhaitez retrouver dans le film?

Magasiner pour une propriété varie d’un acheteur à un autre, mais mode de vie et design reviennent toujours dans les critères de sélection. Justement, l’ambiance de vie et l’esthétisme intérieur d’une propriété sont représentées à leur meilleur dans une vidéo. En collaboration avec Arrive en ville et James Lee Jaynaz, on se concentre sur cet aspect de la vidéo. On souhaite qu’à la fin de la vidéo, les internautes puissent se dire si le logement correspond, ou non, à leurs conditions de vie.

AEV_Tournage (1 of 2)

Crédit photo: Arrive en Ville

À propos d’Arrive en ville

Arrive en ville est le fruit d’un duo entre Jacinthe et Régis, qui avec leurs expériences combinées en théâtre, immobilier, cinéma, télé et montage, apportent un concept différent à la vidéo immobilière. Leur idée est d’offrir un produit réinventé, une production audiovisuelle à deux, pour créer quelque chose de nouveau, mais accessible du côté budgétaire.
Chez Arrive en ville, les vidéos sont un moyen de mettre la propriété en images et au goût du jour, de la démarquer et d’avoir un outil marketing qui pourrait facilement devenir viral. C’est aussi un souvenir pour le propriétaire, souvent émotif de vendre sa propriété.
Avec le son, c’est une ambiance qui est constituée, l’amour de la musique qui est communiqué. Romain et Benoit étaient les premiers à croire au projet de tournage. Ils y ont cru et ils en sont sorti avec une belle vidéo pour leur client, pour eux et en prime, une vente rapide !

 

Quelles difficultés rencontrez-vous lors d’un tournage dans une propriété?

La plus grosse difficulté sur une tournage est la préparation des lieux. Le courtier et le propriétaire ne prévoient pas toujours de séance de homestaging ou même un bon ménage avant notre arrivée…

AEV_Tournage (2 of 2)

Crédit photo: Arrive en Ville

Une vidéo immobilière peut prendre combien de temps à réaliser ?

3-4 heures. On a fait parfois 3 par jours, mais on travaille avec la lumière aussi alors les propriétés doivent être prêtes pour le tournage dès notre arrivée.

 

james-lee alias nazbrok photo

Questions à James Lee Jaynaz : Quel est ton parcours ?

Aux commandes sonores de la vidéo Brébeuf, le talentueux James-Lee « Nazbrok » Eloï. L’artiste d’origine Haïtienne est initié à la musique dès l’âge de 7 ans et ressent rapidement le besoin d’interpréter ses propres compositions. Également poète dans l’âme, sa maîtrise de la langue française lui permet de côtoyer quelques grands noms du monde de la musique. Toujours à la recherche de nouvelles expériences musicales, ils s’embarquent dans tous types de projets corporatifs et publicitaires. Son univers musical unique lui a d’ailleurs valu un contrat avec Evenko, l’un des plus importants promoteurs événementiel au Québec, pour qui il a signé la composition musicale d’une annonce commerciale.
Support promotionnel incontournable, la vidéo immobilière est devenue ce puissant outil capable d’éveiller, en quelques minutes seulement, les sens de la personne qui la regarde. Le court métrage de Brébeuf en est la preuve, des images de qualité piquent la curiosité et restent dans les esprits, aboutissant parfois à des ventes rapides et efficaces! Courtiers et courtières à vos caméras, le jeu en vaut la chandelle!

 

Projet immobilier réalisé par Construction Lavigne.
Merci pour le teaser à Arrive en ville film -aevfilm.ca, et à Nazbrok Jaynaz pour le son.
Et merci aux courtiers immobiliers Romain Lecomte et Benoit Maunie pour cette intéressante collaboration!