Quelles aides financières existent pour les acheteurs et propriétaires ?

Via-Capitale-Chronique immobiliereCette semaine, on aborde un sujet qui intéressera tous les propriétaires actuels ou en devenir : la question des aides financières lors de l’achat ou de la rénovation d’un bien immobilier.

Quelles subventions existent et quelles sont celles qui n’existent plus ?

Il existait des subventions au niveau régional comme les subventions Ecorenov ou Logirenov. Ces programmes sont maintenant terminés et il n’y a plus de subventions au niveau provincial qui aident les propriétaires à rénover leur logement.

A ce niveau, des coupes budgétaires sur les aides financières ont également été faites par la ville de Montréal. En fait, la ville n’offre plus de subventions pour la rénovation depuis 2014.

Une bonne nouvelle persiste tout de même, la ville subventionne toujours l’achat ! C’est surtout vrai pour les familles (au moins un enfant), qui peuvent recevoir jusqu’à 5000 $ de subventions en plus de 4000 $ de remboursement de la taxe de bienvenue pour l’achat d’une première propriété neuve : condo, immeuble… Le prix du bien acheté ne doit pas excéder 360 000 $.

Pour une personne seule, qui achète une propriété neuve pour la première fois, le montant de la subvention accordée pourra aller jusqu’à 2 250 $ pour un bien dont le prix ne dépasse pas 200 000 $.

Dans le cadre d’une rénovation, il ne faut pas oublier la prime d’assurance SCHL. Cette prime s’adresse à vous si vous achetez une maison Rénoclimat ou que vous réalisez des rénovations dont le but est d’améliorer l’efficacité énergétique de votre propriété. La prime SCHL peut vous être remboursée à hauteur de 10 %. C’est une aide intéressante quand on sait que le montant de cette prime peut s’élever à 10 000 $.

Si les sommes de ces aides restent modestes, pour les acheteurs, les subventions deviennent intéressantes à la revente. Dans certains quartiers, la ville de Montreal rembourse la taxe de mutation pour les familles. On ne parle pas d’un déménagement sur le Plateau Mont-Royal mais plutôt dans des quartiers méconnus de la ville.

Pour découvrir ces quartiers vivants, la ville de Montréal organise le 17 octobre 2015, une visite de ses quartiers les moins connus. Le but est d’amener des familles et futurs propriétaires à mieux connaître ce cadre de vie verdoyant. On est loin de l’agitation du centre-ville qui reste pourtant accessible grâce aux transports en commun.

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/226440710″ params=”auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true” width=”50%” height=”250″ iframe=”true” /]